Produits_laitiers_apports_nutritionnels_LaitDuForez (1)

Produits laitiers et apports nutritionnels : la diversification est la clé !

A la Laiterie du Forez, nous avons fait le choix de fabriquer nos produits à base de lait en y ajoutant que le strict nécessaire, sans colorant ni conservateur. Car pour nous, c’est la tradition et le goût qui priment.

Les produits laitiers ont une place de choix dans l’alimentation française. Dans cet article, nous avons cherché à savoir comment équilibrer notre alimentation, tout en profitant des produits Lait du Forez.
Nous avons fait appel aux conseils avisés de Sylvia PERRIN, diététicienne-nutritionniste à Montbrison. Elle nous dévoile le secret d’une alimentation équilibrée. Spoiler alert : le secret tient en un seul mot, la diversification !

Une alimentation équilibrée, comment fait-on ?

Faire bénéficier à notre corps d’une alimentation équilibrée, c’est d’abord connaître nos besoins nutritionnels pour s’assurer d’une bonne santé (entretien, fonctionnement métaboliques et physiologiques). La quantité et la variété est propre à chaque individu, selon son âge, son sexe, sa corpulence, son activité physique, son métier, son régime alimentaire etc…
Cependant, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) publie régulièrement des recommandations : les RNP, Références Nutritionnelles pour la Population. Loin de dicter une règle absolue, elles donnent une norme qu’il est bon d’approcher pour être en bonne santé. Les RNP portent sur : les apports en énergies, en nutriments (protéines, lipides, glucides), en minéraux (fer et calcium) et en vitamines (A, B9, C et D).

 

Qu’entend-on par produits laitiers ?

Les produits laitiers incluent uniquement les aliments issus du lait animal (vaches, chèvres, brebis principalement). Sont considérés comme produits laitiers les laits quels qu’ils soient (crus, pasteurisés, UHT etc…), les fromages, les yaourts, les fromages blancs et les laits fermentés.
En revanche, le beurre, la crème, les glaces et même les desserts lactés sont certes élaborés à base de lait, mais ne sont pas considérés comme produits laitiers !
Les desserts lactés ne comptent pas non plus dans les apports nutritionnels laitiers. Ils ne sont pour autant pas à proscrire : ils font partie de la catégorie des petits plaisirs à consommer ponctuellement et non de façon automatique.

Les produits laitiers, lorsqu’ils sont transformés, n’apportent pas la même qualité nutritionnelle : le lait cru, déconseillé au tout jeunes enfants et aux femmes enceintes et allaitantes, apporte cependant beaucoup plus qu’un lait pasteurisé (mais qui est beaucoup plus sur à la consommation), ou qu’un lait UHT.

Pour redécouvrir notre article sur les différentes typologies de traitement du lait, cliquez ici.

 

Quelle est la place des produits laitiers dans une alimentation équilibrée ?

Les produits laitiers issus de lait animal apportent du calcium, des protéines et des vitamines A et D, qui favorisent la contraction musculaire, la coagulation sanguine, la conduction nerveuse et la minéralisation osseuse.
Les RNP varient selon que vous êtes un nourrisson, un enfant, un adolescent, un adulte, une femme enceinte ou une personne âgée.
A titre d’exemple, Sylvia Perrin, Nutritionniste à Montbrison, nous apprend que pour un adulte, nous sommes passés depuis 2018 à 2 produits laitiers par jour et une portion de 10 gr de beurre. Pour les enfants, au contraire, qui sont en pleine croissance, la proportion est entre 3 à 4 produits laitiers et 10 gr de beurre.
Sylvia nous précise qu’une portion de produit laitier est par exemple : un verre de 15 ml de lait, ou une faisselle, ou un yaourt ou une part de 30 gr de fromage sec.

On entend de plus en plus parler des laits végétaux, ont-ils la même valeur nutritive ?

La réponse est non : on distingue les laits provenant des animaux des boissons végétales. Communément, on appelle lait végétal les boissons issues de farines végétales émulsionnées avec de l’eau minérale. Du lait, cette préparation n’en a que la couleur. Le goût, la texture et la qualité nutritive respectifs sont totalement différents les uns des autres et offrent par conséquent un champ très large des possibles. Sans lactose, ils sont parfois mieux assimilés que les laits de provenance animale.

Commercialement, il est interdit d’utiliser la dénomination de lait pour les préparations issues de végétaux : ce sont des boissons végétales.

Mieux ou moins bien, là n’est pas la question et ce n’est pas le sujet de notre article ! Loin de nous l’idée de lancer un débat, à la suite de notre discussion avec notre professionnelle de la nutrition, nous en avons déduit que les boissons végétales, sans remplacer les apports nutritionnels des produits laitiers, apportent leur lots de bienfaits pour notre corps… Et à chaque boisson végétale sa spécificité :

  • le lait de soja apporte en majorité des protéines,
  • le lait d’avoine apporte plutôt des glucides,
  • les laits de coco et d’amande, outre la saveur qu’ils apportent à vos recettes, sont bien pourvus en matières grasses.

Le conseil de Sylvia Perrin : il ne s’agit pas d’en élire un seul en dépit des autres, ou de supprimer complètement les produits laitiers en faveur des boissons végétales : le secret est dans la pondération ! Varier les plaisirs est un bon moyen d’équilibrer son alimentation, et d’apporter la variété et la quantité de nutriments, de vitamines et de minéraux nécessaires pour la bonne marche de votre organisme !

Et pour les produits laitiers alors, quelle est la règle ?

La règle est la même pour tout en ce qui concerne une alimentation équilibrée (hors intolérances, allergies ou problèmes médicaux particuliers) : c’est la diversification ! Selon notre diététicienne, ceci passe par différents points :

  • Équilibrer les repas sur la journée, voir la semaine : les écarts sont permis ! Il s’agit juste de rétablir la balance sur plusieurs jours.
    Par exemple, les yaourts sont généralement très plébiscités par les professionnels de la santé car les ferments lactiques qu’ils comportent sont très bons pour notre microbiote. En revanche, les Yaourts à la Grecque, notamment celui produit à la Laiterie du Forez, sont des yaourts enrichis. Cela ne signifie pas qu’il faut les proscrire et ne pas en manger. Cela signifie qu’on peut en manger de temps en temps, pour se faire plaisir ou en apéritif – dips, mais pas de manière systématique en fin de repas.
  • Varier la provenance des apports nutritionnels. Par exemple, les produits laitiers ne sont pas les seuls aliments protéinés ! il faut diversifier les apports, grâce à des céréales, des viandes, des poissons etc…
  • Pour bien nourrir son corps, la préférence est aux circuits courts : il vaut mieux cuisiner soi-même les aliments dont on connaît la provenance, plutôt que d’acheter des produits transformés dont on ne maîtrise pas le contenu.

 

Vous l’aurez compris, les produits laitiers sont essentiels à notre organisme. Mais ils ne sont pas les seuls ! Une alimentation équilibrée et une bonne santé s’obtiennent en équilibrant ses repas sur la semaine, en diversifiant les éléments et leur provenance et en cuisinant ses propres recettes au maximum.

A la Laiterie du Forez, nos produits sont sans additifs : nous souhaitons conserver au mieux le goût et les apports nutritionnels du lait du Forez.
Nos produits sont désormais disponibles en circuits courts : grâce à notre boutique en ligne, faites votre panier depuis votre canapé et venez chercher votre colis en direct à la Laiterie !

Nous remercions Sylvia Perrin de nous avoir conseillé, et de nous avoir donné ses tips pour une alimentation plus saine. Elle propose par ailleurs des recettes sur son site web, nous vous invitons à le consulter et à la suivre sur ses réseaux (Facebook et Instagram) !

EPISODE4_Conditionnement_Transport_LaitDuForez_header

Du champ à l’assiette – EPISODE 4 – Conditionnement et Expédition

Clap de fin sur notre série Du Champ à l’Assiette ! Nous avons vu la collecte du lait, les étapes de sa transformation, le contrôle qualité : les produits sont prêts à partir ! Comment ? Quel conditionnement ? On vous dit tout pour clore notre série d’articles.

Lire la suite

Contrôle qualité - Lait du Forez

Du champ à l’assiette – EPISODE 3 : Le contrôle qualité des produits

Au travers des deux épisodes précédents, nous vous avons dévoilé les étapes de la collecte du lait et celles de la fabrication de nos produits. Ce processus est sous surveillance constante : par les opérateurs, mais aussi et surtout par le service Qualité. Françoise COL, responsable du service, et son équipe s’assurent de la bonne conformité des produits et de la bonne mise en œuvre des contrôles. Découvrez comment.

Lire la suite